2008/01/14

Le plaisir de s'initier au cyberachat

Paru ici dans cyberpresse, © zuzafun.com

Accès direct ►
Mes 500 sites marchands

Magasinage 101


Il faut absolument parler du réel plaisir à faire nos achats en ligne, par étapes et de façon sécuritaire - voir ▼ mode d'emploi

À chaque fois, c'est un peu comme une aventure dans le cyberespace. En prenant quelques précautions, notre achat en ligne pourrait même révéler des avantages insoupçonnés.

Mais comment profiter des avantages du commerce électronique sans se taper toutes les erreurs et déceptions du magasineur-débutant?

Comment transiger par Internet sans avoir l'impression de se faire rouler... dans la farine, soit par le cyber-marchand ou à la douane par l'une des firmes de transport? (cas concrets)


MODE D'EMPLOI


♦ Deux choix à faire


Le premier : commencer à magasiner en ligne avec mesure et doucement, pour en saisir les trucs et y gagner aussi en temps et en argent.

Le deuxième : décider où l'on fera nos achats en ligne; c'est-à-dire, acheter outre-frontières ou auprès des cybercommerces connus au Québec et au Canada ou alors, en fonction d'une catégorie de produits comme en Électronique & informatique.

Une nouvelle législation s'applique désormais aux achats à distance depuis décembre 2007. Pourtant l'aspect concernant le respect des garanties à l'étranger reste à évaluer, ainsi que les démarches à poursuivre en cas de problème.

Des vérifications ultra-simples

Ceci est un abrégé de l'ABC du magasinage, un condensé du magasinage 101.

Il s'agit en effet de prendre des mesures simples visant à adapter notre conduite d'internaute à la sécurité nécessaire en tout temps sur Internet.

Peu importe nos habitudes en ligne et les transactions qu'on y fait, les règles demeurent les mêmes.

En prioriré :

1. Savoir à qui l'on a affaire, en vérifiant d'abord l'adresse complète du vendeur, le numéro de téléphone, les conditions de vente, le transport, les retours aux USA ou ici, les garanties, etc. La réputation est la meilleure des garanties.

Et ces informations de base sont souvent à la page d'accueil ou plus loin, avec les produits ou le catalogue. Il faut bien regarder avant même de songer à y faire un cyber-achat.

Voici des exemples concrets avec mots-clés :

♦ en haut à Store locations et Help/Info chez UrbanOutfitters

♦ sur le côté droit à Contact Us et l'option Aide Help chez AshtonGreen

♦ en bas à Customer Service et FAQ chez CaynesHousewares ou pour les Canadiens de Montréal, le club de hockey

♦ en dernier recours ou pour y voir plus clair, consulter le Plan ou carte du site Site Map comme ici, chez Mountain Equipment Co-op MEQ

S'il s'agit d'enchères en ligne comme chez eBay.ca, l'Office de protection du consommateur (OPC) y va de ses conseils. Et vous trouverez ICI 6 références d'information concernant eBay.

2. Savoir quelles sont les conditions de vente, en vérifiant les modes de paiement acceptés, s'il y a des frais cachés liés au transport (vidéo ici) et pour un total de combien, les délais, la politique de retours si non-satisfaction, les frais de retour et les garanties.

Au moindre doute, il devient important de recevoir par courriel confirmation du meilleur coût de transport par US Postal Service (eBay et autres). De plus, la magasineuse hésite à dépenser plus de 50 $ lors d'un premier achat chez un cybercommerçant inconnu, le temps des fréquentations.

Un commerçant fiable n'hésite jamais à bien informer un client.

3. S'assurer d'une transaction sécurisée, et éviter les vilaines surprises en vérifiant avec soin la commande avant de la payer. Il est conseillé de payer non par chèque, mais toujours par carte de crédit.

Évitons toutefois d'entrer de façon permanente notre adresse ou autres coordonnées permettant d'accélérer le prochain achat en ligne. Moins nous laissons de traces transactionnelles, meilleure sera notre protection.

D'où l'utilité d'installer à cet effet la version gratuite du petit programme cCleaner à partir du site fiable SOSmonORDI.com, et l'utiliser régulièrement.

4. Savoir où adresser une plainte en cas de litige survenant avant ou après réception de la commande.


En guise de conclusion


Cet outil de demain, accessible dès aujourd'hui, est aussi utile qu'amusant.

Et débutez par un achat dans Bureau à domicile, comme vos cartouches d'encre et une rame de papier (livraison parfois gratuite avec +50 $ d'achat). Le temps de se faire un peu la main.

Quand vous serez prêt à acheter une marchandise aux États-Unis, optez sans hésitation pour le US POSTAL SERVICE pour l'envoi du colis, et le bon vieux Postes Canada prendra la relève à la frontière.

Aux magasineuses ou magasineurs hésitants, dites-vous qu'après 3 ou 4 achats en ligne - chez des commerçants reconnus - vous aurez presque fait le tour du jardin du cyberachat.

En complément

PRÉCISION • Les informations sur l'achat en ligne ne visent pas à mousser une marque de commerce en vue d'en tirer un avantage financier ou autre.

Ce site existe à titre gratuit pour le simple plaisir. Il s'agit d'offrir sans prétention une alternative au magasinage habituel, basée sur une expérience personnelle, avec ses erreurs, ses choix et ses succès.

2 commentaires:

Anouk a dit...

Bonjour! Contente que tu sois de retour! Je commençais à me demander si ta grippe était "plus" qu'une grippe...

Un grand ménage, ça fait toujours du bien!!! :)

Moi aussi j'ai des projets, je viens de commencer mon propre blogue (anoukhebert.com). Tes conseils seront toujours appréciés.

Au plaisir!

charlotte a dit...

Oui, c'est toujours intéressant de faire des achats sur internet, pas de déplacement. Mais il faut faire bien attention aux arnaques. Pour éviter cela, J'utilise toujours le service gratuit de Viaddress.com pour acheter des articles aux États-Unis car ils vous fournissent gratuitement une adresse américaine virtuelle pour que vous poussiez faire des achats à partir de n'importe quelle boutique ou ebay seller américain et Viaddress se charge de faire parvenir votre colis à votre maison.

Vous pouvez vous enregistrer gratuitement sur http://www.viaddress.com, vous recevrez instantanément un email avec votre adresse américaine. Vous pouvez aussi utiliser Viaddress pour acheter les produits pour vous sans commission si le marchand américain n'accepte pas les cartes de crédits internationales.
C'est vraiment utile! Consultez le site: http://www.viaddress.com