2009/02/07

Very dommage !

• Photo vue sur le site Got2beGreen

La nouvelle est tombée.

C'est FINI-NI les achats en ligne chez HBC et à ses bannières Web La Baie, Zellers et Déco Découverte, depuis le 5 février.

On l'apprend tout à fait par hasard, en tentant d'accéder à leur site Internet. On y lit: Erreur, fichier introuvable.

Et ensuite on a beau chercher partout, aucun mot sympathique n'est adresssé à la cyber-clientèle (les habitués et les autres), ni en ligne ni au communiqué de presse. Pourtant, notre histoire commune date de loin et est palpitante à bien des égards (anciens catalogues).

Mon papa qui était un commençant hors-pair, doit se retourner dans ses cendres!






Sites La Baie, Zellers et Déco Découverte, désormais fermés aux achats par Internet.

Vraiment dommage, car nous aimions leurs rayons virtuels, les parfums et tout le reste qui disparaît de notre magasinage.

Et pourtant, c'est comme si nos (et leurs) transactions sur le Web n'avaient jamais existé. Comme par exemple, mon mousseur à lait Aeroccino acheté récemment chez Déco Découverte et tous ces autres achats depuis 5-6 ans.

Est-ce temporaire cette cessation de service, cette rupture ? J'ai tenté en vain d'en savoir davantage. L'appel téléphonique semble perdu, à Toronto.

La seule assurance: «... le niveau du service à la clientèle ne changera pas.» Mais ici, à la 3e colonne, «La Politique envers la clientèle et le site Web» n'est pas disponible. Autre occasion ratée pour dire simplement merci.

Une bonne décision ?

L'entreprise HBC semble marcher sur les traces de Bombay.ca qui a interrompu ses offres Web en 2007. Le communiqué évoquait là aussi, une restructuration.

Quoique fort différentes, toutes deux ont connu des périodes difficiles avant de tirer sur la plogue.

Délaisser le Web marchand, est-ce toutefois la solution à moyen et à long terme? Une approche consisterait à profiter du flou actuel pour se positionner afin d'envahir l'Internet avec une gamme adaptée de produits.

Et une piste parmi d'autres: revoir les politiques non officielles mais réelles de prix souvent plus élevés que la compétition au Canada et celle des voisins américains.

P.S. N'hésitez pas à identifier les hyperliens vers ces bannières, ils sont très nombreux. Il faudra un certain temps.

3 commentaires:

Martine la banlieusarde a dit...

Very, very, very dommage, en effet. Et pourquoi avoir tout mis hors-ligne? Les commentaires des internautes sur les produits, la disponibilité en magasin... même quand on n'achète pas en ligne, ce sont des outils précieux qui guident ensuite, parfois, vers un achat! Ils auraient pu suivre l'exemple de Canadian tire: le site n'est plus transactionnel, mais toute l'information utile demeure accessible.

Anouk a dit...

C'est dommange, mais ça ne me surprend pas tant que ça; Canadian Tire a fait la même chose... Il faut croire que leur modèle d'affaires n'était pas bien adapté au Web tel quel. Même s'il y en a qui font beaucoup d'argent en commerce électronique, surtout aux États-Unis (amazon.com, ice.com), je pense qu'en général, c'est beaucoup d'efforts pour peu de revenus. Il faut s'y connaître...

On a créé un groupe sur Facebook pour regrouper les e-commerçants indépendants du Québec, question de mettre nos ressources et notre créativité en commun, et de s'entraider. On n'est pas très nombreux pour l'instant, mais le groupe n'en est encore qu'à ses débuts.

J'ai créé un blogue (http://anoukhebert.com) pour parler des dessous du cyber-entrepreneuriat, si ça vous intéresse.

En passant, je désire souligner que vous êtes l'une des rares personnes qui parle du commerce électronique de façon positive au Québec. Bravo :)

La magasineuse a dit...

Martine et Anouk,

excusez ce délai de réponse; j'avais besoin de prendre congé du blogue pour recevoir plein d'amis, leur préparer des petits plats, etc... et c'est si agréable de changer d'air!

Bravo Martine pour tes Banlieusardises revampées, c'est très convivial et super beau.

Excellente initiative par toi aussi Anouk avec en plus de CadOsphère, la création de ton nouveau groupe de e-commençants.

Avec l'arrivée du printemps, venez donc prendre un café dans mon Vieux-Montréal, chez la magasineuse. Nous pourrions discuter de tout cela et «tirer des plans» en toute cordialité.

lamagasineuse007[@]yahoo[.]ca