2007/12/12

L'utile et le délicieux


Qu'ont en commun une aussi large spatule et un gâteau serpent à la pâte amandes? Quand vient le moment de préparer ce dessert marocain, les deux sont inséparables chez la magasineuse.

Un de nos desserts préférés

La préparation de cette fabuleuse
recette à base de pâte phyllo, beurre, amandes, sucre et eau de fleur d'oranger est assez simple, quoique délicate.

Il faut avant tout de la patience et un coup de main spécial pour retourner à mi-cuisson cette fragile tresse d'au moins 20 cm.

À la suite d'une première tentative plutôt hasardeuse, il a fallu prendre les grands moyens.

La solution est venue en 2006 avec l'achat de cette rutilante spatule (en haut) de 25 cm sur le site eBay, au coût de $14.54 US frais de livraison inclus.

D'autres modèles comme ceux-ci chez Golda's Kitchen, sont offerts en ligne et en magasins.

Et voilà pour la petite histoire d'un dessert dont la réputation n'a cessé de grandir dans la famille. On est prêt à tout pour réussir ce moelleux, parfumé, spectaculaire délice.

En complément


► Recette du gâteau serpent à la pâte d'amandes, Saveurs du Monde, Maroc

► Ma section d'adresses utiles Gadgets pour cuisiner

3 commentaires:

tarzile a dit...

En tout cas, il est superbe, ton dessert. Et j'ai eu du mal à identifier la spatule sur la photo.

La magasineuse a dit...

Tu as bien raison Tarzile. Vaudrait mieux retravailler cette photo en évitant le plus possible les reflets sur le métal brillant. Merci de me le dire avec franchise.

Ah! Remettons cent fois sur le métier...

Et ce superbe dessert présenté par «Saveurs du Monde» comme PUR DÉLICE, est vraiment à la hauteur de cette promesse.

Mais l'opération la plus délicate arrive quand il faut enrouler les boudins de pâte d'amandes sur eux-mêmes, et surtout à la bonne température pour former une spirale régulière et qui se tienne. De sorte qu'à la fin, on a du beurre jusqu'au poignet!

Anonyme a dit...

Cette recette a captée mon attention cette semaine mais je ne me souviens plus où je l'ai vue.Pourrais-tu me le rappeler.

merci